Menu Fermer

5 parcs de Dublin à l’automne

Phoenix Park automne Dublin

L’automne est une merveilleuse saison pour se balader dans les parcs urbains, et Dublin n’échappe pas à la règle. Si la capitale irlandaise n’est pas la plus verte qu’il soit (son centre-ville tout du moins), Dublin dispose tout de même de quelques très jolis parcs citadins où il fait bon flâner. J’en ai choisi 5 ci-dessous, une liste non exhaustive de mes parcs dublinois favoris pour m’y promener à la douce et belle saison qu’est l’automne.

Les photos de ces parcs de Dublin ont été prises entre les derniers jours de septembre et mi-novembre, selon les années. La photo d’illustration de l’article a par exemple été prise un 25 octobre, à Phoenix Park. 🙂

Saint Stephen’s Green à l’automne, dans le centre-ville de Dublin

Saint Stephen’s Green est le seul parc urbain du centre-ville de Dublin que j’ai choisi d’intégrer dans cet article dédié aux parcs de Dublin à l’automne. Il en existe bien un ou deux autres, dont le célèbre Merrion Square, mais comme son nom l’indique, il s’agit d’un square. Trop petit donc, pas assez arboré, pour espérer figurer dans cette liste de parcs dublinois en saison automnale.

Saint Stephen’s Green est le poumon vert nécessaire au centre-ville de Dublin, le parc où il fait bon déambuler ou se poser sur un banc près d’un bassin pour prendre son lunch ou une glace, en regardant pigeons, goëlands et cygnes se pavaner. À l’automne, ce parc victorien datant de la fin du 19ème siècle est une splendeur citadine où le doré des feuillages n’a d’égal que la rousseur du sol où se termine le cycle de vie de ces mêmes feuillages. Si le centre de Saint Stephen’s Green est composé de parterres floraux symétriques au repos à cette saison, le reste du parc offre plus de 700 arbres (certains majestueux !) qui allègent l’air ambiant de sa pollution sonore et olfactive et qui, vous vous en doutez, se vêtissent de leurs plus belles robes à l’automne.

Comment aller à Saint Stephen’s Green : à pied, au bout de la rue piétonne Grafton Street. Immanquable !

Phoenix Park, le plus vaste parc de la capitale irlandaise

Phoenix Park offre un luxe sans prix aux Dublinois, celui de proposer un immense terrain où s’oxygéner, faire du sport en plein air, prendre de la hauteur pour observer les Dublin Mountains, loger le président irlandais, l’ambassadeur des Etats-Unis ainsi qu’éléphants et lions du Dublin Zoo, ou approcher les très populaires hordes de biches (daims pour être exacte). Phoenix Park est si vaste qu’il est traversé non seulement par des renards, mais aussi par des routes qui le relient aux quais Nord de la rivière Liffey qui traverse le centre-ville de la capitale irlandaise.

C’est à l’automne cependant que j’aime plus que tout me rendre à Phoenix Park. Avec ses plus de 700 hectares (!) situés à un peu plus de 2 kilomètres à l’ouest du centre-ville, Phoenix Park est un havre de paix et un bonheur où se perdre à l’automne. Le parc date de la fin du 17ème siècle, alors il est facile d’imaginer qu’on peut y croiser quelques magnifiques spécimens d’arbres multi-centenaires, et à l’automne, ces messieurs savent séduire en se parant de perruques flamboyantes plus imposantes les unes que les autres !

Comment aller à Phoenix Park : En Luas (tramway dublinois) depuis le centre-ville, descendre à Heuston Station. L’entrée la plus proche de Phoenix Park est à 500 mètres de là, vers la gauche, côté Nord de la Liffey.

Marlay Park, parc urbain au Sud de Dublin

Moins populaire car plus excentré, Marlay Park dans le quartier de Rathfarnham, tout au sud de la ville, n’en reste pas moins un parc de Dublin aux allures sauvages qui est d’ailleurs également le point de départ du chemin balisé de grande randonnée du Wicklow Way. 85 hectares entre allées secrètes et cascades cachées en sous-bois, à l’automne, Marlay Park révèle un charme fou. Promenez-vous tôt un matin d’octobre, quand la brume enveloppe encore les collines des Dublin Mountains toutes proches, quand hérons et écureuils se font encore plus discrets qu’à leur habitude, et humez l’air frais que dégagent les gouttelettes qui recouvrent les feuilles dorées d’hêtres, frênes et bouleaux parfois bi-centenaires de ce qui fut à l’origine, au 18ème siècle, le domaine de Lord Thomas Taylor, maire de Dublin.

Curieux de découvrir quelques images supplémentaires de Marlay Park à l’automne ? Cliquez ici pour regarder cette vidéo tournée en octobre sur les premiers kilomètres du Wicklow Way.

Comment aller à Marlay Park : Dublin Bus 16 ou 116 vous déposera devant l’entrée de Marlay Park sur Grange Road. Compter environs 35 minutes de trajet depuis Dame Street face à Trinity College.

Saint Anne’s Park, parc sur la côte Nord de Dublin

Saint Anne’s Park, peut-être le moins accessible de tous les parcs cités ici (quoique), et pourtant, peut-être le plus envoûtant des parcs de Dublin ! Des allées bordées d’arbres dignes d’un épisode de Game of Thrones, des sous-bois enchanteurs, des jardins secrets, une splendide roseraie encore en fleurs en octobre, des rus discrets, de petits ponts de pierre surplombés de drôles de ruines, et des chiens qui promènent leurs maîtres, beaucoup. Se perdre dans Saint Anne’s Park à l’automne, c’est être certain d’en prendre plein les mirettes, surtout si l’on choisit bien sa journée ensoleillée pour s’y balader. Les arbres de St Anne’s Park sont sublimes pour la plupart, et à l’automne, c’est un délice de se faire cocooner sous leurs bras dorés selon les ambiances que tel ou tel recoin propose.

Comment aller à Saint Anne’s Park : En Dart (train côtier dublinois) depuis l’une des trois gares du centre-ville. Descendre à Harmonstown ou Raheny. Une dizaine de minutes de marche pour atteindre l’une des entrées Nord du parc. / En Dublin bus, ligne 130 au départ de Talbot street, environs 30 minutes de trajet jusqu’à l’accès sud du Parc, côté bord de mer.

National Botanic Gardens dans le quartier de Glasnevin

Les National Botanic Gardens de Dublin, sorte de jardin des plantes comme on les appelle en France, est sans doute le parc dublinois pour lequel j’ai le plus de tendresse. Peut-être parce que j’ai longtemps habité à leurs côtés. J’ai eu la chance de visiter quelques jardins botaniques sur différents continents de notre belle planète, et celui de Dublin reste mon préféré (vous savez, si vous me suivez depuis quelques temps, que je ne suis en rien objective quand on parle des beautés de l’Irlande 😉 ). L’automne reste pour moi la plus jolie saison pour y flâner, les pelouses recouvertes de feuilles que l’on peut fouler (on y bronze au printemps et en été !), ses écureuils qui s’affairent, et surtout, profiter de l’incroyable variété de plantes et d’arbres qui peuplent les lieux. Seul bémol à partir de début novembre: les grilles ferment tôt, dès 16h30.

Comment aller aux Botanic Gardens : à pied pour les plus courageux (environs 3 kilomètres du centre-ville). / Différentes lignes de bus depuis le centre-ville, le Dublin Bus 83 est celui qui vous déposera au plus proche de l’entrée principale.


Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion de visiter ces parcs de Dublin à l’automne, ou à une autre saison ? Cela vous donne envie ? Dites-le nous en commentaires ci-dessous. 😉

Rejoignez-moi sur Instagram @racontemoilirlande, pour encore plus de photos de Dublin et d’Irlande, à toutes les saisons ! 😉

Posted in Dublin, Idées Voyage et week-ends en Irlande, récits, Irlande au naturel

4 Comments

Laisser un commentaire