Menu Fermer

> Commencez ici <

Bonjour, ou « Dia duit« , comme on dit en Irlandais.

Si vous arrivez ici pour la première fois, c’est que nous avons un vert et joli centre d’intérêt commun : l’Irlande ! Que vous soyez curieux d’Irlande, en préparation d’un futur voyage, expats ou futurs expats, voire même passionnés, soyez les bienvenus !

Comment naviguer sur le blog

Par où commencer panneaux routiers irlandais

Ce blog est bien fourni en articles de différentes thématiques, alors je vous aide un peu à savoir par où commencer, pour vous faire gagner du temps.

D’abord, pour accéder à la page d’accueil pendant votre navigation, cliquez simplement sur le nom du blog, en haut à gauche. C’est là aussi où vous trouverez les derniers articles parus.

Vous trouverez sur la page Articles du menu, la liste de tous les articles publiés et dans la barre « thèmes d’articles« , les articles classés par catégorie.

Que trouver sur ce blog ?

L’Irlande racontée par une expatriée passionnée, et une multitude d’informations sur l’Irlande et sa culture ! 🙂

Je ne donne pas de bonnes adresses sur ce blog, parce que je ne pourrais pas les tenir constamment à jour. Ce n’est donc pas ici que vous trouverez un super B&B dans le Connemara, un hébergement à pas cher à Dublin, ou encore une bonne table dans le Kerry.

Ici, vous trouverez de l’inspiration pour préparer votre voyage, des contes, des légendes irlandaises, de l’évasion sans aucun doute (quel beau pays que l’Irlande pour rêver et s’évader !), des sujets de société pour vous aider à davantage comprendre l’Irlande en profondeur, des récits de vadrouilles irlandaises ou de notre vie quotidienne, mon regard sur l’Irlande que j’ai déjà vue beaucoup changer, des interviews d’Irlandais, d’expatriés, ou de passionnés, de la musique trad comme contemporaine, des articles sur des séries télé et des films, des habitudes et traits culturels irlandais, des artistes, de la mythologie irlandaise, et bien d’autres sujets encore !…

C’est pour cela que j’ai réalisé ce livre numérique (que j’offre), qui se lit facilement (30 pages) :

20 anecdotes culturelles propres aux Irlandais

Livre numérique culture irlandaise

Si vous préparez un voyage en Irlande, et si les gens vous intéressent, au-delà des paysages sauvages, alors il vous apportera des sujets de discussions faciles à aborder, pour continuer la conversation après avoir expliqué d’où vous venez et combien de temps vous restez sur l’île. 🙂

Si vous venez d’arriver en Irlande pour y vivre, et souhaitez tisser des relations avec des Irlandais, alors il vous permettra d’avoir des références pour discuter et de découvrir des traits culturels propres à la majorité des Irlandais, des sujets de conversations faciles à aborder en public, même avec des gens que vous venez de rencontrer.

Si vous en êtes à votre 5, 10, 20, ou 30ème voyage en Irlande, il vous rappellera sans doute des souvenirs, et vous apportera encore des sujets de conversation à aborder ou revisiter avec des anecdotes et des exemples car, étant moi-même à la fois baroudeuse du monde et expatriée, je sais que voyager sur un territoire et y vivre sont deux choses bien différentes. 🙂

Comment recevoir ce livre numérique ?

C’est simple et rapide (et gratuit) : il vous suffit simplement de vous inscrire à la newsletter en utilisant le formulaire ci-dessous. Après quelques minutes vous recevrez le lien pour télécharger le livre (format pdf)… Et voilà !

Cette newsletter mensuelle vous permettra à l’avenir de recevoir des emails plus détaillés avec parfois des exclusivités, et d’être tenus informés des nouveautés sur et autour du blog. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment bien sûr, avec un simple clic en bas de chaque email reçu.

Pour finir concernant vos premiers pas ici, soyez certains d’une chose : j’ai deux mains, un cerveau, et un coeur, mais je les dédie tout entier à ce blog pour vous apporter le meilleur contenu que je puisse vous fournir !

J’espère que ces ressources vous plairont. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires ci-dessous.

27 Comments

  1. Amelieve Icanfly

    Bonjour Aurélie :). C’était vraiment chouette de découvrir des anecdotes différentes, voire amusantes, sur l’Irlande, quand on est passionné et qu’on a déjà lu beaucoup de choses, c’est toujours plaisant d’avoir l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau ! Alors ce petit livre numérique est une bonne idée, merci pour l’envoi. Au plaisir de continuer à te suivre !

  2. Philippe Bagai

    Chère Aurelie,

    Je découvre ce jour votre blog et le très joli article que vous avez écrit au sujet de mon livre Ireland, mon Irlande. Merci.
    Si vous passez dans le West-Cork, n’hésitez pas à vous arrêter dans mon guest house, Rodeen Country House à Castletownbere, je serais heureux de vous rencontrer.
    Cordialement,

    Philippe Bagau

  3. Francine

    Merci pour ce petit livre fort intéressant. Cest très intéressant de découvrir l’Irlande sous un nouvel oeil, celui en tout cas qu’on n’a pas forcément en vacances! J’ai appris plein de choses que j’essaierai de repérer la prochaine fois que je retourne en Irlande (après Covid j’espère.

  4. Martine FEVE

    Aurélie nous enchante par ses contes et légendes, en particulier celle des Enfants de Lir, dont le nom sonne comme une musique. Déjà conquise par la beauté des cygnes, je les regarderai autrement, désormais, ne contemplant pas seulement leur beauté mais en captant davantage l’élégance de leur âme. Merci, Aurélie, de nous faire vibrer aux sortilèges de l’Irlande, de nous faire découvrir ce que rien ne cache, en réalité. Assimiler, par de tels récits, le message de l’authentique nature du pays est une manière supplémentaire de retrouver sa propre source et de s’y intégrer.

  5. Patrice B.

    Merci pour votre livre numérique. C’est intéressant, souvent amusant, j’ai beaucoup apprécié.
    Pour la prononciation des noms et prénoms gaéliques, quand j’étais jeune, j’avais un correspondant qui s’appelait Padraig… Je n’avais jamais su comment ça se prononçait, merci ! Je vais maintenant prendre le temps de lire l’autre livre sur la légende irlandaise.

  6. Aurélie S.

    Good evening! Je viens de découvrir votre blog et je vais m’y attarder car je souhaite en apprendre plus sur ce peuple incroyable que sont les Irlandais 🙂 Je vais m’empresser de lire votre e-book aussi. Merci pour tout ce travail de partage mais surtout pour votre passion qu’on ressent avec émotion dans les pages de ce blog <3 Bonne continuation!

  7. Michel THIBAUDIN

    She suits well her so french firstname, Aurélie.
    She suits so well her irish life, really !
    Wanting to find out so secret Ireland,
    to gift for curious french to discover dreamland.
    We’ve to so thank her for her irish passion,
    Even if we’ll never see it in auction,
    She inspire me so well for each irish trip,
    ‘Cause I know for sure I’ll be there RIP.

  8. Gwennaëlle

    J’ai beaucoup aimé ces deux petits livres, très différents l’un de l’autre, mais au final, dans les deux on découvre tellement de l’âme et de la culture irlandaise! La légénde est superbe, merci pour cette belle découverte!

  9. Stéphanie Pollard

    Bonjour Aurélie, Merci pour vos envois, votre blog, votre page FB, etc. C’est très enrichissant et agréable de découvrir la culture Irlandaise à travers vous.

  10. Hugues Pallivert

    Curieux de découvrir ces 20 anecdotes culturelles, je me suis aussi pris au jeu de lire votre autre petit livre sur la légende irlandaise. J’ai appris beaucoup de choses avec le premier, et votre humour m’a fait sourire. Et j’ai été transporté avec le deuxième, je ne connaissais pas cette légende irlandaise.

  11. Dominique PAPIN

    Bonjour Lilie,

    Merci pour vos livres gratuits qui nous permettent de mieux connaitre l’Irlande et ses habitants.

    Très belle histoire la légende des enfants de Lir, effectivement on est loin des contes de fées, mais l’unité qui lie la fratrie et le lien familial sont attachant.

    Pour les 20 anecdotes, cela permet de mieux connaitre les Irlandais par l’écrit car quand on visite l’ile en tant que touristes, il n’est pas toujours facile d’établir un lien oral car notre niveau de compréhension de la langue et leur accent ne facilitent pas la discussion, ce qui est bien dommage car eux, ils sont prêts à partager.

    Deux points m’ont rappelé mon séjour en scooter, la météo et les limites de vitesses.

    Avant de partir, j’avais regardé la météo et la pluviométrie. Ma conclusion : il pleut tous les jours en Irlande, la nuit, le matin, l’après midi ou toutes la journée même si souvent on est peu mouillé.

    La météo car quand je suis arrivé à Cork, il fallait que je m’oriente et il pleuvait beaucoup. Rien pour s’abriter et la pluie qui tombait sur l’écran du téléphone compliquait les choses. J’ai donc fait le voyage Cork, Skibberren sous une pluie battante et pour mon retour vers Rosslare, une pluie incessante de Cleggan à New Ross.

    Mais pour le reste du séjour (15 jours), une bonne pluie en allant sur Ballaghboy Cable Car, du soleil et même de très belles journées sur la cote ouest et que des petites ondées ou je séchais en roulant.

    Les limitations de vitesses, j’ai regardé les forums du routard avant de partir pour préparer mon séjour et un motard avait défini les limitations de vitesses comme roule à cette vitesse si tu peux !

    En effet, la vitesse est seulement indiquée au début de la route et seuls les petits panneaux orange indiquent les virages et autres intersections ou rétrécissements. A cela s’ajoute la vie locale, la route très roulante est limitée à 100 Km/h mais il une ferme et un troupeau qui vient d’être rentré laissant quelques « traces » sur la route.

    La prudence est de mise sur toutes les routes car il y a aussi les moutons, l’état et l’étroitesse des routes à certains endroits sans oublier les zones indiquées de traversées de LEPRECHAUN. Personnellement je n’en n’ai vu qu’une et aucun problème!

    Pour moi le comble des limitations de vitesses se situe en arrivant sur le parking du Ballaghboy Cable Car qui permet d’aller sur l’ile de Dursey. Une voie entre clôtures en descente menant au parking ne permettant que le passage d’un véhicule est limitée à 50 Km/h et au retour en montée, la limitation en sortie du parking est de 80 Km/h. c’est visible sur street view.

    Je pense que vous y êtes déjà allé, mais si vous vous rendez chez Philippe BAGAU, passez y faire un tour.

    L’explication de Philippe BAGAU sur la famine m’a de nouveau fait ressentir l’émotion que j’ai eue lorsque je me suis arrêté devant un de ces cimetières de la famine.

    Il me reste à continuer de lire les aventures de SEAMUS, Irlande, mon Irlande, le dictionnaire insolite de l’Irlande qui est un peu construit comme le livre de Philippe BAGAU, une lettre, des sujets et continuer à lire votre blog avec plaisir pour avoir une autre vue de cette belle ile quand je reviendrais avec mon épouse.

    Un grand merci à vous de nous partager tout cela.

    • Aurélie Gohaud

      Oh ! Merci Dominique pour ce très chouette partage d’expériences. Ravie que vous ayez trouvé dans ces deux livres numériques de quoi raviver vos souvenirs et vous transporter vers l’Irlande. 🙂 Quant aux livres de Philippe Bagau, ils sont, en plus d’être très joliment écrits, une mine d’informations pour qui s’intéresse à l’Irlande. J’avais écrit une chronique sur « son » Ireland, mon Irlande que vous pouvez trouver sur le site La Voyageothèque : https://lavoyageotheque.com/ireland-mon-irlande/.

      • Dominique PAPIN

        Bonjour Aurélie, oui j’ai bien lu votre chronique et les remerciements de Philippe BAGAU. En fait quand j’ai fat mes recherches, je suis tombé sur votre site, sur Philippe Bagau et la voyageothèque qui ont retenu mon attention. je lis avec plaisir les aventures de SEAMUS (61 ans mais il n’y a pas d’age pour retrouver une ame d’enfant et les conter à mes petits enfants par la suite) et les contes du blog, (j’ai juste lu les père-noël en commençant par le dernier, Oups). j’ai vu les nouveaux contes s’ajouter à la rubrique.. je prépare aussi mon prochain séjour en établissant des parcours incluant les facilités pour camping-car, camping et autres aires.

        • Aurélie Gohaud

          C’est chouette de voir que ces contes plaisent aussi bien aux petits qu’aux grands enfants. (et celui de Père-Noël est bien le premier écrit, et c’est par lui que tout a commencé). Bonne lecture, et bonne préparation de voyage irlandais !

Laisser un commentaire