Menu Fermer

[Interview] Angélique, partage l’Irlande à travers son blog

Angelique du blog The Irish Theory

Passeport belge et cœur généreux, Angélique est la personne qui anime le très joli blog The Irish Theory, dédié exclusivement à l’Irlande, comme son nom le laisse supposer.

On s’est naturellement trouvée sur la toile, nous cachant chacune derrière nos claviers pour partager cette île que nous aimons. C’est donc avec un réel plaisir que nous nous étions données rendez-vous, en appel vidéo (puisqu’un millier de kilomètres nous séparent 😉), pour que je puisse lui poser quelques questions sur elle, et l’écouter nous parler de la naissance de sa passion pour l’Irlande, qu’elle prolonge à travers son blog, pour le plaisir de tous les amoureux d’Irlande.

Bravant sa timidité, elle s’est prêtée au jeu, pour se livrer en toute authenticité.

Je vous propose cette interview avec plaisir, pour vous faire découvrir Angélique, « partageuse d’Irlande ».

Je crois sincèrement que vous proposer différents supports, différents points de vue, différents contenus sur l’Irlande, sur différents tons également, est un plus, pour vous aider à vous faire votre propre opinion, vous enrichir de vos propres rêves, vos propres évasions, vos propres expériences. Cette interview va dans ce sens.

A écouter via le podcast ci-dessous, ou à lire grâce à la retranscription écrite ci-après. 😊

Ecoutez l’interview dans le lecteur ci-dessous ou téléchargez-la en cliquant sur “download” pour l’écouter quand vous voulez, sur l’appareil de votre choix ! 😉


Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Bonjour Angélique !

Angélique, The Irish Theory : Bonjour !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu es blogueuse sur le blog The Irish Theory, c’est bien ça ?

Angélique, The Irish Theory : C’est bien ça, oui.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu vas nous en dire plus sur ton blog d’ici quelques instants. D’abord, je te remercie d’être là, et de partager avec nous ta passion pour l’Irlande.

Angélique, The Irish Theory : Merci à toi de m’accueillir. Ca me fait vraiment super plaisir de pouvoir parler du projet, en espérant pouvoir partager avec un maximum de passionnés de l’Île d’Emeraude !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est sûr ! On se retrouve deux passionnées d’Irlande, on est en vidéo… Moi, je suis à Dublin. Et toi, où est-ce que tu es ?

Angélique, The Irish Theory : Je suis près d’un petit patelin qui s’appelle Tournai, en Belgique, près de la frontière française.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : D’accord. Est-ce que tu peux te présenter, tout simplement, pour commencer ?

Angélique, The Irish Theory : Pas de soucis ! Je m’appelle Angélique, j’ai 31 ans, et je vis depuis toujours vers Tournai. Je suis dans la vie agent de voyages, spécialisée dans les séjours de groupes. J’ai fait mes études à Bruxelles, un Bachelier en Gestion Touristique. Et depuis toujours, je suis passionnée par l’Irlande. Donc j’ai voulu mettre ça en forme par le biais d’un blog, soutenu par une page Facebook, dans lequel je peux aborder un certain nombre de topics à propos de l’Irlande, pour faire partager un maximum, pour pouvoir partager au quotidien cette passion qui nous anime (autant que toi d’ailleurs ! – rires). Et c’est du pur bonheur !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu dis que tu es passionnée depuis toujours depuis l’Irlande. Ca vient d’où ? Tes parents qui t’ont transmis peut-être la passion des voyages, ou de l’Irlande ? Ou un livre ?

Angélique, The Irish Theory : Pas du tout ! C’est venu spontanément. La première fois où je suis rentrée dans une agence de voyages, j’avais 12 ans. C’est à partir de ce moment là que j’ai décidé d’en faire mon métier. Il a fallu le temps quand même, parce que j’ai été diplômé à 21 ans. Mais en fouillant dans des bouquins, en regardant des reportages, c’est venu naturellement, que je sois tombée sur l’Irlande. Mais la première fois que j’y suis allée, c’était justement pendant mes études en haute école. Et j’ai donc découvert pour la première fois Dublin. J’ai commencé par là bien évidemment, avant le Wild Atlantic Way. Et depuis, c’est vraiment un coup de cœur ! C’est comme tomber amoureux, c’est un petit peu l’image en tout cas.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est bizarre, parce que c’est une histoire que j’ai l’impression d’entendre encore et encore ! Il y a tellement de gens qui viennent en Irlande, et qu’en tombent littéralement amoureux ! Tu dois en avoir des témoignages aussi par ton blog, ou peut-être des retours de clients dans l’agence de voyages…

Angélique, The Irish Theory : C’est déjà arrivé ! C’est vrai que j’ai rigolé parce que, connaissant bien la destination, j’ai su aiguiller un petit groupe sénior, qui a voyagé l’année dernière. Tout s’est bien passé, on n’était pas encore en Covid bien sûr, mais qui devait y retourner cette année. Malheureusement, ça ne s’est pas fait, mais ils sont littéralement tombés sous le charme ! Ce sont des chouettes anecdotes qui reviennent, comme ça, de clients. Ca fait super plaisir, parce qu’au final on connaît aussi très bien le produit finalement, ce qu’on propose, ce qui convient le mieux aux groupes séniors ou aux groupes scolaires par exemple. Ce n’est que du bonheur de monter ce genre de projets !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Evidemment ! Dans ton travail, j’imagine que tu as d’autres destinations que l’Irlande, mais quand tu as des clients qui viennent te voir pour l’Irlande, ou que tu peux aiguiller selon leurs goûts vers l’Irlande, c’est un plaisir j’imagine !

Angélique, The Irish Theory : C’est un petit plus, effectivement !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Et j’imagine que ces clients ont la chance de tomber sur toi également !

Angélique, The Irish Theory : Voilà, disons que je suis devenue la petite référence irlandaise de l’agence ! On est quand même une petite quinzaine de personnes à travailler, alors il n’y a pas de soucis, à chaque fois qu’il y a une demande sur l’Irlande, ça me revient directement!

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : (rires) et tu t’en occupes avec plaisir…

Angélique, The Irish Theory : Oui, avec plaisir ! Je pourrais y passer la journée !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu disais que ton premier séjour, c’était Dublin. Ca remonte à quand ?

Angélique, The Irish Theory : Ca remonte à pratiquement 10 ans.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu peux nous en dire un petit peu plus sur ce séjour ?

Angélique, The Irish Theory : Je suis partie vraiment sur un coup de tête. Je suis allée sur le site Ryanair, et j’ai voulu profiter d’une promotion (bien que ce soit en permanence, on est d’accord). J’ai pris le billet le moins cher, et donc je suis tombée sur Dublin. Je suis partie un petit peu sans préparation. Donc j’ai eu vraiment tout le loisir, et aussi le plaisir, de profiter de toute la capitale, de Trinity College, de la Brasserie Guinness bien sûr, du whiskey (rires)… C’était le plaisir de flâner simplement en ville, en admirant, en regardant de haut en bas, à gauche, à droite… En oubliant la notion du temps ! Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ?

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Bien sûr ! Sans avoir prévu, et en te laissant charmer et aller au gré de tes envies !

Angélique, The Irish Theory : Exactement ! Du coup j’y suis retournée chaque année, sauf bien sûr cette année. Je devais partir dans le Donegal, mais ça ne s’est pas fait. Mais je suis quand même partie tous les ans à Dublin ! Et donc j’ai fait découvrir à mon Chéri, l’année dernière, les joies de Dublin, et de l’Ouest bien sûr ! C’est un merveilleux souvenir !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu parles de l’Ouest également. Tu as d’abord connu Dublin, et puis ensuite, tu as exploré un petit peu l’Ouest ?

Angélique, The Irish Theory : Voilà. Je suis partie au plus bas, je vais dire, de Cork… Jusqu’à Killary Harbour (ndlr – dans le Connemara, comté de Galway), quand même assez haut mais en prenant vraiment le temps de faire des pauses, de faire des étapes. Pour profiter au maximum de tous ces lieux, parce qu’on pourrait y passer des semaines, voire des mois…

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Une vie ! Mais ce n’est pas assez, une vie, pour l’Irlande !

Angélique, The Irish Theory : Oui c’est vrai ! Ce n’est jamais assez !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Est-ce que t’as un coup de cœur ? Je sais, c’est hyper dure comme question ! (Je suis incapable d’y répondre !)… Je vais affiner ma question : est-ce que t’as un coup de cœur « paysage » ?

Angélique, The Irish Theory : Oui, je vais dire… allez ! Je suis très attirée par le Donegal donc là je vais parler sans avoir visiter le Donegal. Mais mon coup de cœur « paysage », c’est quand même l’île de Valentia ! On se croit vraiment au bout du monde, on a plaisir à se perdre. A randonner… Nous, on est des randonneurs confirmés donc j’adore l’île de Valentia. On peut y passer énormément de temps. Et c’est vrai que c’est tout au bout du Ring of Kerry, donc on ne s’y arrête pas non plus pour dormir, on revient à une vie sans doute plus peuplée, quoique… Dans l’anneau du Kerry, ce sont plus des petits villages fort colorés. C’est vrai qu’on y passe une bonne journée tout de même, sur l’île de Valentia. On aime y prendre notre temps, voir le petit port, le Geokaun (ndlr – point culminant de l’île).

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Et quand vous vous balader en Irlande, vous faites comment ? Vous louez une voiture ? Ou c’est en bus ?

Angélique, The Irish Theory : On prend une voiture de location durant toute la durée du séjour. On n’hésite pas à s’arrêter très fréquemment, même à faire des kilomètres à pied avant de rejoindre la voiture. C’est plus un moyen de transport qui nous sert pour aller d’un point A à un point B. Après on la laisse, des fois des heures, comme ça ! Je pense que c’est le meilleur moyen. Après, l’idée du bus effectivement, pourquoi pas… J’ai pas encore tenté, mais on aime plus la sécurité de la voiture.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Oui, et puis pouvoir s’arrêter où on veut, et aller où on veut également…

Angélique, The Irish Theory : Oui, effectivement.

Angelique blogueuse Irlande

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Pour ton blog, son nom, c’est The Irish Theory. Tu en parles un petit peu sur la présentation de ton blog, sur la page Qui suis-je ?, mais pour les gens qui ne connaîtraient pas encore ton blog, est-ce que tu peux expliquer un petit peu d’où vient ce nom ?

Angélique, The Irish Theory : Alors le nom de mon blog, je l’ai cherché beaucoup. Pour la petite anecdote, j’avais créé un site web avant, The Green Catcher. Le « Green » pour la couleur verte, la référence à l’Irlande. Et puis tout simplement parce que je suis une folle de dream catchers (ndlr – « attrape-rêves » en Français) ! J’en ai quand même quelques-uns à la maison, alors j’ai voulu prendre quelque chose de sympa ! Mais après, j’ai changé un petit peu en disant, voilà, en théorie, qu’est-ce que je veux faire de l’Irlande ? C’est pouvoir aborder un certain nombre de topics, comme j’en parlais au début, par exemple la musique, la culture, la gastronomie. En fait, des théories vraiment, sur l’Irlande. D’où la contraction effectivement, The Irish Theory. C’est pour pouvoir aborder un certain nombre inépuisable de sujets, pour en parler au plus grand nombre, et pour partager ensemble. Donc c’est un partage de connaissances, c’est un petit peu comme ça que c’est parti.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est super généreux, donc !

Angélique, The Irish Theory : (rires) Voila ! Surtout généreux ! C’est vrai qu’étant employée à temps plein, j’utilise mon temps libre (tu le sais aussi, parce que je sais que tu travailles), et qu’on doit pouvoir gérer notre temps pour alimenter le blog. C’est beaucoup de travail, mais au final, on ne parle plus vraiment de travail, c’est plus une passion, un partage, donc c’est vraiment que du bonheur, que du plaisir de partager ensemble !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Je vois que tu as une belle communauté sur Facebook, ta page a des milliers de gens qui te suivent ! Ca doit te faire plaisir ! Mais quand est-ce que tu as démarré ton blog ?

Angélique, The Irish Theory : Alors, le blog et la page Facebook sont nés le 23 octobre 2019.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est tout récent !

Angélique, The Irish Theory : Oui, tout récent, bientôt le premier anniversaire (ndlr – nous avons enregistré cette interview quelques jours avant). C’est vrai que c’est beaucoup de boulot en soi de fournir du contenu de qualité, mais également de pouvoir le partager via les réseaux sociaux. Je ne suis présente que sur Facebook pour l’instant, mais pourquoi pas ouvrir une chaîne Youtube pour en parler en live, pour pouvoir faire un contenu vidéo, c’est assez sympa, ou encore Instagram pour le partage de photos. Donc c’est quand même un fort investissement mais qui donne du bonheur en fait, parce qu’il y a un réel partage avec les gens, qui le rendent bien que ce soit en likes, en commentaires, ou en petits messages.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est ça. En fait, il y a beaucoup de gens qui ont un vrai, un réel intérêt pour l’Irlande comme on disait tout à l’heure, soit qui en rêvent depuis toujours, et qui n’y ont jamais mis les pieds, ou alors qui sont venus une fois et qui se sont faits avoir (rires) et qui reviennent autant qu’ils le peuvent ! Mais c’est vrai que c’est chouette de pouvoir partager tout ça ! Tu as dit que l’idée sur ton blog, c’est de pouvoir partager plein de petits topics. Est-ce que sur ton blog, tu as un sujet que toi, tu préfères ?

Angélique, The Irish Theory : J’aime beaucoup écouter des vidéos de musique traditionnelle irlandaise, et j’aimerais me pencher un petit peu plus sur le sujet. Je dirais plus la musique, de préférence, que j’aimerais étayer un peu. Maintenant l’aspect culturel aussi m’intéresse fortement, parce que dans mon agence, on a tendance à vendre des séjours de groupes, plutôt culturels voire culturels pointus. Donc c’est quelque chose qui demande vraiment à être exploité, surtout en Irlande où le patrimoine est assez important. Ce sont les sujets qui me tiennent le plus à cœur.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Comment est-ce que tu choisis tes sujets ? Est-ce que tu de dis « tiens, mon prochain sujet ce sera ça, et puis après ce sera ça » ? Est-ce que c’est un petit peu au fil de tes envies, ou est-ce que tu réfléchis un peu plus ?

Angélique, The Irish Theory : Dans certains cas, et selon l’humeur, soit j’écris dans mon petit cahier magique pour un peu plus tard, ou alors il y a une idée qui me vient et je me dis « voilà ! Ça, il faut que je note ! », et j’exploite. Mais je vais dire, c’est vraiment plus au feeling qu’autre chose. Après il y a l’avis personnel qui est décrit dans l’article, et puis bien sûr, il y a un certain travail de recherche derrière. J’essaie toujours d’avoir un petit sujet sous le coude évidemment, pour pouvoir partager avec les lecteurs.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : En tout cas, j’invite vraiment les gens à aller sur ton blog. Et au niveau graphique, il est très chouette d’ailleurs ! Je te félicite ! Il y a un vrai travail, il est très agréable à lire, à regarder, avec de chouettes photos, il est très chouette !

Angélique, The Irish Theory : C’est sympa, merci.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Donc, tu visites l’Irlande dès que tu le peux. Je pense que tu me l’avais dit dans un email, mais est-ce que tu envisagerais un jour de venir t’installer en Irlande ?

Angélique, The Irish Theory : C’est en projet. J’aimerais bien acheter, une maison ou un appartement, je ne suis pas encore décidée sur le type de bien. Mais c’est vrai que c’est en projet, donc je me suis pas mal renseignée sur le sujet, qui fait d’ailleurs l’objet d’un article.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Effectivement, que j’ai vu, et qui est très intéressant, et qui peu aider pas mal de gens !

Angélique, The Irish Theory : Justement, c’est en cherchant, et en ayant la difficulté justement d’obtenir de claires informations, que j’ai eu le témoignage de deux personnes qui ont pu vraiment m’apporter des réponses, et que j’ai donc partagées via cet article. Je pense vraiment que ça va faciliter la recherche de renseignements sur le sujet, parce que je pense qu’au-delà de moi, il y a vraiment toute une communauté qui serait intéressée de vivre en Irlande.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Bien sûr, ou même d’avoir une maison secondaire, ou pour des retraités également. Effectivement, ce sont des informations précieuses !

Angélique, The Irish Theory : Tout à fait, oui. C’est en projet en tout cas, petite préférence pour le Donegal pour l’installation. Ca ne se fera pas tout de suite, parce qu’étant tenue par la vie de famille, par le travail, c’est quelque chose qui se fera en son temps.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Oui, mais l’idée est là, et ça germe… C’est chouette ! Une autre question : si je te dis « Irlande », est-ce que tu as un souvenir qui te vient immédiatement en tête ?

Angélique, The Irish Theory : Je ne peux que repenser à mes dernières vacances avec mon Chéri. Il y avait le plaisir de pouvoir redécouvrir ce que j’avais majoritairement fait, mais il y avait surtout le plaisir de lire dans ses yeux, vraiment, la surprise, l’émerveillement. C’était quelque chose qui m’a vraiment touchée de sa part. J’avais l’impression de me revoir un petit peu comme il y a dix ans, à découvrir l’Irlande. C’était vraiment le même regard, la bouche bée… C’était vraiment tous les sentiments que j’avais ressentis justement à l’époque !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Ah ! C’est chouette ! Donc évidemment, il est partant lui aussi, pour refaire des séjours en Irlande ?

Angélique, The Irish Theory : Il est obligé, je dirais ! (rires) C’était dans le package de départ ! J’ai dit « Ecoute, une fois par an, on va en Irlande ! »… Mais bon, ça va, il l’a accepté, il m’a gardée, donc, c’est bon !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Il aime bien le vert ? Il supporte l’humidité ?

Angélique, The Irish Theory : Il supporte tout ça ! Franchement, il est brave, il est courageux ! (rires)

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Concernant ton blog, est-ce que tu as peut-être des projets que tu souhaiterais partager, peut-être en exclusivité ? Des projets en cours, ou à venir ?

Angélique, The Irish Theory : Le projet du blog actuellement, c’est de dresser un portrait d’artistes, de peintres, de musiciens, ou de blogueuses (telles que toi), de présenter cette passion ressentie par chacun des intervenants. C’est un portrait par semaine, jusqu’à plus ou moins la mi-novembre. Donc c’est un nouveau topic qui est proposé sur le blog, et c’est vraiment très prenant et passionnant !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Ah oui, j’imagine ! Tu as eu beaucoup de gens qui ont répondu par la positive ?

Angélique, The Irish Theory : Oui, effectivement, il y a jusqu’à des comédiennes, des danseuses, ou des régisseurs de spectacles qui ont répondu à l’appel, tout simplement via une publication Facebook. C’est aussi ça, pouvoir interagir avec son audience, pouvoir faire parler d’eux. C’est pouvoir découvrir la passion de l’Irlande exprimée à travers différentes professions si on peut dire.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Et oui ! C’est un super projet, pour pouvoir mettre toute une communauté de passionnés d’Irlande, ensemble, sur ton blog !

Angélique, The Irish Theory : Voilà, exactement ! C’est ça l’idée !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Tu as d’autres projets peut-être autour du blog, à plus ou moins long terme ?

Angélique, The Irish Theory : Alors le projet, je t’en parlais tout à l’heure, c’est vraiment de faire le pas vers la chaîne Youtube, pour proposer autre chose. L’écrit, c’est très bien, mais je vois par la force des choses que les personnes sont assez pressées par le temps. Elles lisent l’article, mais préfèreraient peut-être une vidéo pour justement avoir l’interactivité. C’est ce que je souhaite proposer, aller un petit peu au-delà de ma timidité, de mon appréhension.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : C’est un premier pas dans cette interview, et tu t’en sors très, très bien !

Angélique, The Irish Theory : Tout à fait, c’est gentil ! (rires)

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Ok, donc d’autres supports en fait, avec la vidéo, en projet.

Angélique, The Irish Theory : Voilà, tout à fait. Je continue le contenu sur le blog, ça, ça ne change pas. Le partage via les réseaux sociaux, pour toujours toucher la même communauté. Mais c’est vrai qu’il y a des personnes qui préfèreraient regarder des vidéos, que des articles, et je peux tout à fait le comprendre. C’est la prochaine étape en tout cas !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Très bien ! Merci Angélique pour ton partage ! Ton blog, c’est The Irish Theory.com. Tu as une page Facebook également ?

Angélique, The Irish Theory : Une page Facebook du même nom, en tapant simplement « The Irish Theory », vous tombez sur la page Facebook directement. Un petit like fait toujours plaisir bien évidemment !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Et oui, c’est sûr ! Merci beaucoup Angélique !

Angélique, The Irish Theory : Merci beaucoup.

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Et puis, au plaisir de te lire sur ton blog prochainement !

Angélique, The Irish Theory : Merci en tout cas de ton accueil, c’était vraiment super sympa !

Aurélie, Raconte-moi l’Irlande : Avec plaisir !


Le blog d’Angélique : https://theirishtheory.com/

La page Facebook The Irish Theory : https://www.facebook.com/TheIrishTheory

The Irish Theory, c’est un blog où j’aime évidemment aller fureter, avec du contenu riche, varié, et de qualité sur l’Irlande, et comme je l’ai dit dans l’interview, très agréable à l’œil !

Angélique a fêté le premier anniversaire de son blog, et on le lui en souhaite de nombreux autres, avec la réalisation de tous ses projets irlandais, qu’ils soient autour du blog, ou dans sa vie personnelle !

Partagez cet article si vous avez appris des choses et, si ce n’est pas déjà fait, allez faire un tour sur le blog d’Angélique, pour élargir vos évasions irlandaises !

Si ce format d’interview vous plait, vous pouvez aussi me le dire en commentaires ci-dessous. 😉

Si cet article vous a plu, vous pouvez en faire profiter vos contacts et partager :)
  • 79
  •  
  •  
    79
    Partages
  •  
    79
    Partages
  • 79
  •  
Posted in Portraits, interviews

4 Comments

Laisser un commentaire