Menu Fermer

Quand la Petite Souris se transforme en fée

Petie souris dent fée Irlande

Les coutumes, les traditions, varient souvent d’un pays à l’autre, même si elles ont parfois le même socle commun. En France par exemple, lorsqu’on est enfant, et que l’on perd une dent de lait, on attend la Petite Souris à passer. En Irlande, comme dans de nombreux pays anglophones, c’est une fée qui passe lorsqu’une de nos petites dents tombe. Mais qu’en est-il, si à l’âge où vous perdez vos dents de lait, comme ce fût le cas pour ma fille, vous changez de pays ?

Je vous raconte cette petite tranche de vie entre deux cultures, mais avant ça, penchons-nous d’un peu plus près sur la coutume de la Fée des dents, ou Tooth Fairy, en Irlande. 😊

Qu’appelle-t-on « fairy » (fée) en Irlande ?

Avant toute chose, je tiens à apporter une précision d’importance : le mot « fairy » en Anglais, est neutre. Sa traduction littéraire en Français est féminin, et de ce fait, lorsque l’on utilise le mot « fée », on fait référence la plupart du temps à un être féminin. Ce n’est pas le cas en Anglais, et même si en ce qui concerne le/la « Tooth Fairy », il semblerait que ce soit le plus souvent une fille, personne n’en est certain. Je n’en ai aucune certitude en tout cas en ce qui me concerne.

De même, si « fairy » se traduit littéralement en Français par le mot « fée », son sens est bien plus étendu que cela. En Irlande, où le monde des « fairies » est très, très vaste (très !), cela désigne en fait toute créature du monde invisible (ou du moins qui se cache des Hommes), et qui interagit d’une manière ou d’une autre avec le monde des humains, sans que ceux-ci n’en trouvent toujours d’explication tangible. On peut ainsi englober, par exemple, les leprechauns sous le terme « fairy ».

En Irlande, on respecte la vie secrète des fairies et de ce fait, il est donc souvent considéré comme sacrilège de les déranger dans leurs activités routinières. On évite de trop en parler également. Je ne donnerai donc pas trop de détails et n’approfondirai pas le sujet dans cet article, vous le comprenez.

Je vais me concentrer en tout cas sur ce que l’on sait de la Fée des dents en Irlande, et comment elle se comporte.

La Fée des dents ou traditionnelle Tooth Fairy en Irlande

Tous les enfants d’Irlande ont un jour ou l’autre affaire à la Fée des dents, même si aucun d’entre eux ne la verra jamais. Car comme toute fée, la Tooth Fairy est mystérieuse et se cache des hommes. C’est pour cela qu’elle opère la nuit, et uniquement la nuit, quand tout le monde dort.

Quand un petit Irlandais perd une dent de lait, il la met sous son oreiller, afin que la Tooth Fairy vienne la prendre. Qu’en fait-elle, de toutes ces dents collectées ? Nul ne le sait vraiment. Mais ce qui est sûr, c’est qu’une dent tombée dans la journée, et laissée sous l’oreiller la nuit même, sera prélevée, enlevée par la Fée des dents. En contrepartie, celle-ci laisse le plus souvent une pièce de monnaie. La valeur d’une dent a ainsi évolué au fil des siècles, selon le cours de la devise en place au moment où la dent tombe. Une dent du XXIème siècle vaut donc bien plus cher qu’une dent de lait tombée 100 ans plus tôt, ça ne fait aucun doute.

On dit parfois en Irlande, que la Fée des dents ne passera pas collecter une dent, si la chambre où attend ladite dent est mal rangée (sans doute car c’est dangereux pour elle ?), ou même si les dents du propriétaire de la dent ne sont pas brossées régulièrement (ce qui semble normal pour une fée qui passe son temps à ramasser les dents de lait des enfants de tout le pays !).

Anna Bogle, interprétation moderne de la Fée des dents irlandaise

Trouvant probablement ses origines dans une superstition d’Europe du Moyen-Age, où l’on devait brûler les dents des enfants pour leur assurer « une vie » sans encombre dans l’au-delà, la Fée des dents s’est popularisée dans le monde entier, sous différentes formes, y compris en Irlande.

Apparue plus récemment, Anna Bogle est la représentation et le nom que l’on donne parfois à la Fée des dents en Irlande. « Bogle » étant un terme utilisé principalement en Ecosse, pour désigner différentes créatures du monde invisible.

Anna Bogle est cependant bien irlandaise, et serait un leprechaun féminin qui, partie jouer dans la forêt, se serait cassée une dent de devant. Elle n’aurait alors de cesse, depuis, de trouver à la remplacer, une petite dent de lait d’humain semblant parfaite pour cela. N’étant point une voleuse, elle laisserait en échange une pièce de son trésor de leprechaun, au propriétaire de la dent de lait qui la lui laisserait gracieusement sous son oreiller.

Quand on commence à perdre ses dents de lait en France, et qu’elles finissent de tomber en Irlande

Ce n’est certes pas commun, mais ça peut arriver. C’est ce qui est arrivé à ma fille en tout cas. Nous étions en France lorsque ses premières dents de lait sont tombées. C’est donc la Petite Souris qui était naturellement passée. Mais chez nous, elle laissait en place la dent cachée sous l’oreiller, et se contentait de laisser une pièce à côté, ou une friandise.

Le hic dans cette histoire, c’est que nous sommes revenues vivre en Irlande alors que toutes ses dents de lait n’étaient pas encore tombées. Alors, quand pour la première fois en Irlande, une de ses dents menaçait de tomber de façon imminente, ma fille s’est interrogée :

– Mais Maman, c’est la Petite Souris ou la Tooth Fairy qui va passer pour ma dent ?

– Mmm… Bonne question ! D’après toi ?

– C’est peut-être une Petite-souris-fée !

– Ah ! Avec des ailes et un tutu ?

– Oui !

Par contre, en France, la Petite Souris avait pris l’habitude de laisser les dents sous l’oreiller, pas de les emmener avec elle. La Fée des dents irlandaise, elle, les enlevait systématiquement semblait-il, ce qui paraissait contrarier ma fille. Un mot laissé sous l’oreiller expliquant la situation à la Tooth Fairy semblait être la solution. Ce qui fût le cas ! Au réveil, le mot n’était plus là, mais la dent, elle, l’était bien ! Et une pièce très brillante avait été déposée à ses côtés.

Cela pourrait arriver à de petits voyageurs venant en Irlande pour des vacances, durant lesquelles ils perdraient une dent de lait. Si c’est le cas, essayez le mot sous l’oreiller, je suis sure que la Tooth Fairy irlandaise en tiendra compte ! 😉

La magie opère où qu’on soit, et les petits êtres magiques semblent s’adapter à chaque situation. Et comme ils traversent les âges, témoins des changements constants de notre monde visible, ce sont sans doute des as de l’adaptation !

Et chez vous, quelles sont les coutumes lorsque les enfants perdent leurs dents de lait ? Partagez-les en commentaires ci-dessous si vous le souhaitez (en précisant dans quelle région du monde vous vous trouvez). 😊

Si cet article vous a plu, vous pouvez en faire profiter vos contacts et partager :)
  • 84
  •  
  •  
    84
    Partages
  •  
    84
    Partages
  • 84
  •  
Posted in Coutumes, folklore et traditions, Notre vie en Irlande

7 Comments

    • Aurélie Gohaud

      Ah ! Bonne question ! Il était en Anglais… Mais j’imagine que la Tooth Fairy, comme elle est magique et s’adapte aux époques, elle s’adapte aussi à toutes les langues, Français, Allemand, Suédois, Espagnol, … ? J’imagine…

  1. Martine FEVE

    Hello, lu avec beaucoup d’attention ce récit de la dent de lait ! 🙂 Étrange… en France, les petites dents de mes enfants disparaissaient aussi, comme si, déjà, la fée irlandaise nous enchantait, alors que je ne connaissais pas (du moins consciemment) la coutume ! :). Have a nice day ! Ainsi qu’à ta fille !

Laisser un commentaire