Menu Fermer

Dublin : randonner autour de la péninsule d’Howth (+vidéo)

Sentier de randonnée falaises Irlande

Randonner à Dublin, c’est possible ? Mais oui, c’est tout à fait possible ! 😊 Plusieurs options possibles, mais la plus populaire, et la plus accessible également, c’est la randonnée autour de la péninsule d’Howth ! Et je parle ici d’une vraie randonnée, sauvage, qui peut faire jusqu’à une quinzaine de kilomètres ! Une randonnée facile, qui peut aussi être un choix de prédilection pour ceux qui aiment randonner en famille. En fait, je vous partage ci-dessous plusieurs variantes et options possibles. 🙂

Je vous en parle plus bas, et en détails, et vous le montre aussi en image dans la vidéo à la fin de cet article ! 😉 Parce que oui, j’aime tellement cette randonnée dublinoise, que j’ai eu envie de vous emmener dans mon sac à dos pour une « vidéo vadrouille » ! 😉

Mais avant ça, je vous parle un peu d’Howth, d’accord ?

Comment aller à Howth ?

– En Dart, le train côtier au départ de l’une des trois gares du centre-ville de Dublin (Pearse, Tara, ou Connolly). Terminus de la ligne, le trajet prend… une vingtaine de petites minutes !

Howth, port de pêche et falaises

Avant de partir randonner sur les falaises de la péninsule, le visiteur descendra à la petite gare qui touche le port de pêche, très vivant grâce aux poissonniers, fish and chips, et restaurants familiaux qui proposent les produits frais pêchés du jour. Sans aucun doute la plus large sélection de fruits de mer et de poissons de la capitale irlandaise, et les files de gourmets qui s’étalent à l’extérieur le Samedi matin en disent long !

Au fil des années, j’ai vu le village et les falaises d’Howth devenir de plus en plus populaires, à la fois des Dublinois, et des visiteurs, de janvier à décembre. Howth est effectivement devenu un incontournable pour qui vient visiter Dublin quelques jours mais aussi pour les citadins qui veulent s’offrir un bol d’air iodé le weekend. Faciles d’accès, charmants, le village et la péninsule d’Howth ont effectivement de nombreux atouts pour séduire !

Au niveau du port de pêche, le matin, quand les chalutiers rentrent au port, certains ne s’y trompent pas : la cantine est ouverte pour les opportunistes ! Les hérons, échassiers aussi communs en Irlande que discrets, n’ont aucun souci à s’afficher ici à bec découvert pour venir piquer dans les reliquats laissés sur les quais du port ! Mais les chouchous du port de pêche, ce sont bien les phoques, qui viennent tourner autour des bateaux en attendant un poisson jeté par-dessus bord ! Il y en a toujours au moins un à l’affût, et si l’on se pose sur la jetée au bout du port, quand le temps est favorable, on peut observer le balai incessant de ces mammifères marins, qui entrent et sortent du port de pêche à longueur de journée.

De mon côté, je marche cette péninsule en long, en large, et en travers, à toutes les saisons, et c’est à chaque fois le même émerveillement ! C’est donc avec plaisir que je vous en fais profiter ici ! 🙂

Port de pêche Howth Dublin

Les randonnées autour de la péninsule

En réalité, ce n’est pas une, mais bien plusieurs randonnées que vous pouvez faire sur la petite péninsule d’Howth, car il y a en fait pas mal d’options possibles malgré sa petite superficie (11 km2). Dans tous les cas, c’est une excursion facile, que vous choisissez la version courte, ou la version longue, et qui vous offre de marcher le long de falaises de plusieurs dizaines de mètres de haut.

C’est effectivement l’un des avantages d’Howth : pas besoin d’être un randonneur chevronné pour en profiter ! On peut la prendre comme une simple balade de moins d’une heure en bord de mer (tout de même sauvage !), ou à l’inverse, embarquer le pique-nique dans le sac à dos, et y randonner une bonne demi-journée, entre falaises, fougères et ajoncs !

Je vous partage quelques-unes de ces options ci-dessous 😊.

Point de départ de toutes les randonnées :

Pour entamer cette randonnée du Nord de Dublin, c’est très simple. En sortant de la gare, il suffit de longer les ports, de pêche d’abord, puis de plaisance ensuite. Et de suivre la petite route qui monte ! 😉 Un grand panneau informatif de type « vous êtes ici » vous indique carte et direction à suivre. En vrai, on peut difficilement se tromper si on suit la ligne de côte ! 😉

Balade courte avec point de vue sur ports et îles – 2.2 km

Sentier des falaises Howth

Si vous manquez de temps, ou que vous préférez simplement vous engager sur une courte balade à pied, vous pouvez tout de même profiter du premier point de vue de cette randonnée. Il se trouve au bout de la route goudronnée qui monte depuis le port de plaisance. Après le parking, c’est un chemin qui monte sur une centaine de mètres à peine, qui a récemment été bétonné pour faciliter l’accès entre collines rocheuses sur votre droite, et falaises sur votre gauche. Pas de panique ! Le béton s’arrête vite et vous vous retrouvez sur de superbes promontoires naturels, à la vue déjà époustouflante ! Et ça, c’est accessible en une vingtaine de minutes depuis le point de départ au niveau du port de plaisance !

Vue imprenable sur les ports en contrebas, mais aussi sur les îles d’Ireland’s Eye au premier plan, et de Lambay Island en arrière-plan.

Vous avez déjà de quoi vous amusez en restant par ici, et redescendre ensuite au port par là où vous êtes venu, après en avoir bien profité !

Attention tout de même ! Exposé plein Nord, c’est le point le plus exposé de la péninsule. Le vent y souffle fort, même sous un beau ciel bleu ! Idéal cependant pour les enfants qui veulent s’inventer goélands… 😉

Enfant falaises Irlande

Petite randonnée facile jusqu’au point de vue sur le phare – 5 à 6 km

Peut-être la marche côtière la plus populaire de cette péninsule. Du premier point de vue dont je parle précédemment, il suffit simplement de continuer le long du sentier des falaises qui contourne la péninsule. Vous êtes maintenant exposé plein Est et êtes en général protégé du vent par les collines et le « sommet » de la péninsule qui se trouve derrière vous. Le point culminant de la péninsule fait 137m d’altitude et se trouve dans les terres. On y passe seulement si on choisit de faire la plus grande randonnée de la péninsule. 😉

Ce point de vue est magnifique, personne ne peut y rester insensible ! En effet, au détour d’une courbe du sentier, vous vous retrouvez sur un large promontoire surplombant les falaises, et face à vous, vers le Sud, le phare de Howth, sur son appendice de péninsule, qui marque l’entrée Nord de la baie de Dublin. En arrière-plan, les Wicklow Mountains, à quelques dizaines de kilomètres plus au Sud. Un décor absolument sauvage, de carte postale, dont on est loin de se douter quand on pense « capitale d’Europe ».

Victime de son succès, c’est aussi l’endroit où il y a le plus de monde, très prisé, et on comprend pourquoi. En semaine, et hors période touristique, c’est tout de même plus calme qu’en fin de semaine et on peut profiter du lieu plus paisiblement. Dans tous les cas, comme partout en Irlande, l’accès est laissé libre, il n’y a aucune restrictions, alors même lorsqu’il y a du monde, on peut toujours trouver un petit coin pour admirer la vue tranquillement. 😉

Pour revenir à votre point de départ, deux options : vous pouvez soit revenir sur vos pas et profiter ainsi d’une vue différente en sens inverse (également très jolie), soit couper par les petits sentiers à travers les collines et les ajoncs, qui retournent au premier point de vue.

Randonnée phare péninsule Dublin

Boucle via le phare de Baily lightouse avec retour à Howth par la route – 8 km

Passé le point de vue précédent, il y a en général moins de monde sur le sentier des falaises car beaucoup y choisissent de faire demi-tour. Toujours aussi sauvage, surplombant la côte escarpée, en direction du Sud, avec la baie de Dublin qui se découvre petit à petit, et toujours les montagnes en arrière-plan.

En réalité, on ne peut pas accéder au phare, l’accès y est interdit. Mais de la voie sans issue qui y mène, on peut choisir de revenir à Howth, par la route, justement. On quitte alors les sentiers, et on revient tranquillement soit jusqu’au village d’Howth, soit en s’arrêtant avant, à « Howth Summit » où vous pourrez vous restaurer ou vous raffraîchir au pub bien nommé le K2 (en référence au sommet hymalayen 😉 ) en attendant qu’un bus dublinois vous ramène en centre-ville, par exemple. 😉 Cette option raccourcit la randonnée d’environ 3 km.

Falaises Howth Dublin Irlande

Le tour complet de la péninsule jusqu’à Sutton – 12 km

Au plus proche de la côte, c’est une randonnée qui conviendra aux marcheurs qui cherchent une vraie randonnée nature de plusieurs heures et exclusivement sur sentier naturel… avec accès à de petites criques secrètes ! 😉 A partir du phare, et jusqu’à Sutton, les sentiers qui longent la côte sont beaucoup, beaucoup, moins fréquentés, simplement car la majorité des gens préfèrent retourner à Howth. Mais cette option entièrement balisée vous emmène directement jusqu’à la gare de Sutton, l’arrêt juste avant celui d’Howth quand on vient du centre-ville de Dublin. 😉

C’est sur cette randonnée où je vous embarque dans mon sac à dos, dans la vidéo ci-dessous ! 😉

Astuce 1 : Envie de vous détendre après ces quelques heures de randonnée ? Chanceux ! Sutton dispose d’une magnifique plage de sable fin dont je parle dans cet article dédié aux plages de Dublin ! 😉

Astuce 2 : Si vous trouvez que ces 12 kilomètres sont trop courts, vous pouvez en rajouter quelques-uns en choisissant, non pas d’aller jusqu’à Sutton, mais de revenir à Howth en passant par les collines à l’intérieur de la péninsule. Un rapide coup d’œil sur la carte des panneaux informatifs, et vous trouverez votre chemin. 😉

Baie Dublin falaises Howth

Informations complémentaires

– Il y a de nombreuses options possibles pour randonner autour d’Howth, la sélection ci-dessus est non exhausive bien entendu. On peut aussi choisir de commencer à Sutton, et terminer la randonnée à Howth, par exemple. 😉

– Comme partout en Irlande, les sentiers de la péninsule d’Howth sont laissés à l’état semi sauvage, c’est-à-dire qu’ils sont entretenus, mais vous ne verrez aucune barrière. Ils sont souvent étroits, et à flanc de falaises. Il est donc primordial de toujours rester prudent et vigilent, et bien sûr, de garder un œil sur la météo avant de s’y engager.

– Toutes les photos de cet article ont été prises sur les mois d’octobre et novembre de 5 différentes années. Ca vous surprend ? Voici mon article sur le temps qu’il fait à Dublin si ça vous intéresse. 😉

– Par temps clair, quand vous êtes sur la face Est de la péninsule, on devine la côte britannique au loin, plus particulièrement la pointe galloise, à 70 kilomètres de là ! 😉 Et si l’horizon est bouché, vous apercevrez tout de même les ferries qui relient les deux îles, se déplaçant sur l’eau tel un mirage, depuis ou vers la baie de Dublin.

– Si vous aimez observer la faune maritime depuis les côtes, ouvrez l’œil, et munissez-vous de jumelles ! Dauphins et phoques s’aperçoivent régulièrement depuis ces falaises, dans les eaux de la mer d’Irlande !

C’est sur ma newsletter (envoyée à intervale tout à fait raisonnable) que je partage le plus autour de ce blog, et de manière plus personnelle, sur les projets, mais y compris des articles ou photos inédits. Inscrivez-vous via le formulaire ci-dessous, vous recevrez à l’occasion mon livre numérique de 30 pages… pour en découvrir encore plus sur l’Irlande et les Irlandais ! 😉

Si cet article vous a plu, vous pouvez en faire profiter vos contacts et partager :)
  • 208
  •  
  •  
    208
    Partages
  •  
    208
    Partages
  • 208
  •  
Posted in Récits de voyage, balades

4 Comments

  1. Skyrgámur

    Merci Aurélie pour cette balade, pour le partage de tes petites criques et sentiers secrets. Ça donne vraiment envie de te suivre dans tes découvertes.
    Pour l’emménagement dans la maison de tes rêves, pense à l’hélico. 🙂
    Tu travailles pour l’office de tourisme ?

    • Aurélie Gohaud

      Haha! Avant de penser à l’hélico, il me faudrait rencontrer les propriétaires, mais je ne pense pas que lorsqu’on ait une telle propriété, on veuille la vendre… 😉 et non, je ne travaille pour pour l’office de tourisme ! 😉

  2. rose grivart de kerstrat

    Je pense Aurélie que tu sois le meilleur guide touristique que ce magnifique pays ait jamais eu!!! Ton amour pour l’ Irlande et ton don du partage nous font voyagee rien qu’en te lisant!!! Merciii😊

Laisser un commentaire